© Puissance V3
Photos libres de droits Pixabay

Mentions légales

Lignes haute et très haute tension

400KV

225KV

Depuis les années 1960, certaines lignes sont régulièrement exploitées à des tensions supérieures à 765 kV.  Les lignes à courant  continu haute tension  permettent de transporter l’énergie avec moins de  pertes en ligne sur de très grandes distances car elles supportent des tensions trois à quatre fois plus élevées pour une même isolation et  fonctionnent éventuellement sous l’eau.  Les lignes à très haute tension sont  de 345 à 500 kV pour les principales interconnexions nationales et Internationales Les 225 kV pour les échanges entre régions

90KV

60KV

23KV

On trouvera des tensions de l’ordre de 63 kV à 90 kV pour de la distribution urbaine ou régionale, Source WIKIPEDIA

Les lignes 23 KV sont les plus connues et les plus visibles, car ce sont elles qui alimentent directement les transformateurs que l’on trouve dans les quartiers des villes et villages

En observant les relevés effectués pour les lignes à haute tension, de relatives proportionnelles se détachent assez clairement, nous montrant que selon la puissance des lignes étudiées, très peu d’énergie est ici trouvable. On peut même dire qu’il en manque sous toute vraisemblance : un peu comme s’il y avait là un phénomène de concentration des ondes électromagnétiques, qui dévorent l’énergie naturelle présente et créent une dépression tangible. Plus la tension de la ligne est élevée, plus elle consume l’énergie autour d’elle. De la même manière, plus son voltage est élevé, plus ce manque se ressent à distance de son implantation (manques perceptibles jusqu’à plus de 370 mètres en moyenne).