© Puissance V3
Photos libres de droits Pixabay

Mentions légales

Résultats finaux analysés

RESULTATS FINAUX par MALADIES
NOMBRE ENQUÊTES TOTALES  1066

RAPPEL :

LE TV MOYEN DE LA TERRE SUR LA PERIODE DES ENQUÊTES EST DE  100 K/BOVIS
Du point de vue des pathologies relevées,  un ordre de grandeur s’établit sur les 1066 études  réalisées, plaçant le cancer en premier lieu, pour près de la moitié de l’effectif (497 personnes). Viennent ensuite les maladies diverses à hauteur de 27 %, suivies à répartition quasi équivalentes par les maladies cardio vasculaires (140 personnes), ainsi que par le groupe diabète/obésité/addictions aux drogues (139 personnes)

Mis en regard avec les taux vibratoires moyens des habitations et de leurs occupants, ces classifications montrent clairement une coïncidence égalitaire énergétique personne/habitation pour les malades cardio-vasculaires (25Kbovis). Sont également quasi-similaires en moyenne et respectivement par effectif :

– Cancers :                         
  personnes 31 Kbovis / habitation 37 Kbovis
- Coeurs                                personnes   25  Kbovis  /  habitation   25  Kbovis
Addictions aux drogues :   personnes 12 Kbovis / habitation 10 Kbovis.
– Obésité :                           
personnes 16Kbovis /  habitation 15 Kbovis
– Diabète :                            personnes 11Kbovis /  habitation 12Kbovis
– Maladies diverses :         
   personnes 33Kbovis /  habitation 36Kbovis

En observant que le taux vibratoire moyen des personnes identifiées au panel est de (23 Kbovis), sans classification pathologique,  nous notons qu’il s’établit de façon assez précise une corrélation entre celui-ci et le taux moyen précédemment évoqué de leurs habitations (24 Kbovis). A l’évidence, « l’énergie de la terre » est soumise à des transits ou déséquilibres physiques qui la détournent, pour plus de la moitié, des réceptacles que sont ces personnes malades et leurs habitations.